1. Accueil
  2. Conseils
  3. Comment éviter de se faire voler son vélo ?

Comment éviter de se faire voler son vélo ?

… Tout savoir sur le marquage antivol

Le vélo urbain United Cruiser en 17 couleurs

Le vol de vélo est un évènement fréquent. En France, 1076 vélos sont volés chaque jour, soit 400 000 vélos volés par an. Sur la totalité de ces vélos volés, seulement 100 000 sont retrouvés, et la plupart du temps ils ne retrouvent pas leur propriétaire d’origine car l’identification est impossible. Selon les statistiques, 90% des vélos volés ne sont pas correctement verrouillés. Pourtant, il existe des astuces simples pour sécuriser au mieux votre vélo et éviter le vol.

Parmi ces règles basiques, nous pouvons retrouver :

  • Opter pour un cadenas en U. Les câbles sont plus vulnérables, peu importe leur diamètre. Pour un maximum de sécurité, vous pouvez ajouter un antivol de cadre qui bloque la roue arrière.
  • Il est toujours préférable d’attacher le cadre et la roue de vélo.
  • Attacher son vélo même pour des arrêts de courte durée.
  • Faire marquer votre vélo.

Lorsque l’on veut investir par exemple dans un vélo électrique, la peur du vol entre souvent en compte dans l’acte d’achat et peut rapidement devenir un frein. Alors quelle solution existe pour ne plus avoir peur d’acheter et d’utiliser fréquemment son vélo dans les déplacements quotidiens, peu importe la destination ? C’est là qu’intervient le marquage. Un nouveau dispositif en place pour lutter contre le problème de vélos volés, puis revendus.

À la suite d’un vol, seulement 3% des utilisateurs récupèrent leur vélo lorsque celui-ci n’était pas marqué. 10% d’entre eux rachètent un vélo neuf de moins de 230€. 14% rachètent un vélo neuf de plus de 230€. 23% ne rachètent plus de vélo. Et 50% ne rachètent qu’un vélo d’occasion. Ces statistiques démontrent qu’un vol de vélo dès la première fois, décourage 23% des utilisateurs à en racheter un. Ce phénomène nuit donc fortement au développement du vélo dans nos vies quotidiennes. Pourtant, on ne compte plus les nombreux avantages de ce moyen de transport, permis eux : la lutte contre le réchauffement climatique, une faible nuisance sonore, un exercice physique régulier…

Peu de personnes le savent mais depuis mi-2004, la France a mis en place un système de marquage de vélo permettant de ficher les vélos volés. Plusieurs pays d’Europe utilisent déjà ce dispositif depuis des années. Grâce à cette technique, 40% des vélos volés ont pu être restitués à leur propriétaire. Une méthode qui peut s’avérer à la fois dissuasive, mais qui permet également aux propriétaires de VTT, vélo électrique ou encore vélo vintage, d’être plus rassurés. Les vélos vendus neufs par des commerçants doivent obligatoirement être marqués à partir du 1er janvier 2021 et cette obligation s’étendra dès le 1er Juillet 2021 aux vélos d’occasion (uniquement vendus par des professionnels).

La volonté des pouvoir publics actuels est de promouvoir et accompagner au mieux le déploiement des modes de transport durables, et donc du vélo. L’Etat a décidé de mettre en place ces obligations afin de lutter contre le vol des vélos et continuer le développement du Plan National Vélo du 26 Janvier 2012. Tout ceci dans l’optique d’encourager au maximum les utilisateurs à continuer d’utiliser régulièrement leur vélo ! L’une des actions principales de ce Plan National est le développement du marquage dès la première mise en vente des vélos.

Le marquage, comment ça fonctionne ?

Le marquage consiste à marquer un numéro sur les cadres des vélos. Ce numéro est unique et standardisé au niveau national. Ce numéro est ensuite référencé dans au Fichier National Unique des Cycles Identifiés (FNUCI). Ce site est accessible à tous. Ce projet a pour but la facilitation de la restitution de vélos volés aux propriétaires, qui était jusqu’à lors pratiquement impossible. Une fois retrouvé, le vélo est identifié grâce à son numéro d’identification, la police ou la gendarmerie ayant accès à la base de données peut ensuite contacter le propriétaire pour la restitution.

Une convention a été mise en place entre la FUB, la Fédération Française des Usagers de Bicyclette, et le Ministère de l’intérieur pour permettre de mettre en place cette base de données. Celle-ci est ensuite mise à disposition de la Police et de la Gendarmerie Nationale.

Les sociétés de marquage compte de nombreux opérateurs sur tout le territoire Français.

Le numéro d’identification est composé d’un mélange de 10 lettres et chiffres. Il doit être placé de manière très visible, sur le cadre du vélo au niveau du tube qui supporte la selle. Un autocollant anticorrosion a été conçu pour éviter que les chiffres ne s’effacent ou bien qu’ils ne se décollent. Ce dispositif est inviolable et évite toute altération de l’étiquette et cela permet de bien mettre en avant le traçage du vélo et ainsi potentiellement dissuader un voleur qui serait intéressé par du recel. Lors de l’achat d’un vélo neuf auprès d’un professionnel, le numéro d’identification se retrouve dorénavant sur votre facture, il est important de le vérifier. Des exceptions à cette loi de marquage existent cependant. Comme par exemple : les vélos pour enfants (vélos inférieurs à 16 pouces) ou d’autres nouveaux moyens de déplacement comme les trottinettes électriques.

Une étroite collaboration avec les forces de l’ordre.

Le marquage de vélo fonctionne avec un réseau d’opérateurs de marquage mais surtout en partenariat avec la police et la gendarmerie. Les forces de l’ordre disposent d’un accès à la base de données des identifiants depuis leur poste de travail, ce qui leur permet de pouvoir trouver facilement le propriétaire en question et ainsi lui rendre son vélo. Les fourrières à vélos quant à elles disposent d’un code, donné sur demande écrite à la police, pour avoir accès à cette base de données. Cela permet d’élargir les champs de recherche pour retrouver les vélos volés.

Si vous aviez fait marquer votre vélo avant 2021 ?

Si votre vélo comporte déjà un numéro d’identification (demande faite avant 2021), celui-ci sera directement rajouté à la nouvelle base de données suite aux nouvelles obligations de 2021. Il faut tout de même penser à bien vérifier que vos données soient mises à jour et enregistrées sur l’ancienne base de données. Dans le cas contraire, il y a un risque que les données ne soient pas totalement transférées. Lors de ce transfert, toutes les fiches mal renseignées ou incomplètes seront automatiquement supprimées.

Ce que dit la loi depuis le 1er janvier 2021 :
Contre le vol, le marquage des vélos devient obligatoire en 2021
Afin de lutter contre les vols, le recel ou la revente illicite de bicyclettes, les vélos vendus neufs par des commerçants doivent faire l’objet d’un marquage depuis le 1er janvier 2021. Cette obligation sera étendue aux vélos d’occasion vendus par des professionnels à partir du 1er juillet 2021. Leur numéro unique sera inscrit dans une base de données répertoriant les identifiants pour retrouver plus facilement les propriétaires. Un décret paru au Journal officiel le 25 novembre 2020 en application de la loi d’orientation des mobilités est précisé par un arrêté publié le 31 décembre 2020.

Comment marquer mon vélo ?

Si vous aviez acheté un Beach cruiser il y a quelques années et que vous souhaitez le faire marquer pour dissuader du vol, il vous faut en un premier temps trouver l’opérateur le plus proche de chez vous. United Cruiser fait confiance au marquage antivol ICA Bike, une marque AUVRAY. Ses étiquettes sont de fabrication industrielle française. Une fois que le marquage sera réalisé, un passeport vous sera délivré. Ce document vaut comme certificat de propriété du vélo. On retrouve sur celui-ci un mot de passe qui servira à enregistrer votre vélo sur la base de données. Il est obligatoirement remis lors du marquage. Lors de la vente du vélo, celui-ci doit être donné à l’acheteur. En cas de perte de ce document, il faudra vous rendre chez l’opérateur qui a réalisé le marquage ; Grâce à la facture et à votre pièce d’identité il pourra vous délivrer un duplicata du certificat. À la suite de la remise de ce document, la dernière étape est d’activer le marquage. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site de l’opérateur et d’indiquer le numéro figurant sur le certificat, votre nom et votre numéro de téléphone.

Qui marque les vélos ?

En France plusieurs sociétés marquent des vélos, United Cruiser a, quant à elle, choisi ICA Bike et tous les vélos sortant de nos ateliers sont marqués ICA Bike, leurs étiquettes comportent un flashcode associé à l’étiquette inviolable et qui permet de visualiser instantanément, à l’aide d’un smartphone, le statut du vélo.

Les autres opérateurs aptes à procéder à la pose d’un numéro d’identification sont en grande partie des structures associatives (51%), des collectivités (52%), des structures privées (10%) et des organismes publiques (7%).

Combien cela coute ?

La pose d’un numéro d’identification du vélo coûte moins de 20€ généralement. Ce prix comprend également l’accès au site, à votre compte personnel et l’appel pour procéder à la restitution de votre bien.

ICA Bike est une marque AUVRAY

Marquage Antivol ICA Bike AUVRAY // 15,90€

L’Etiquette ICA bike offre aux propriétaires de vélos un système antivol performant.

Ces étiquettes sont inviolables, de fabrication industrielle française.

Protégez votre vélo en quelques minutes grâce au marquage ICAbike, il devient identifiable et protégé à vie.

Votre vélo est sécurisé par son identification et son enregistrement au Fichier National Unique des Cycles Identifiés (FNUCI). En cas de vol, s’il est retrouvé, ICA Bike organisera sa restitution.

Particuliers ou professionnels possédant un vélo ou une flotte de vélos peuvent bénéficier de la protection antivol ICA Bike.

Roulez l’esprit tranquille

Votre compte ICA Bike

Pour activer la mise en service de votre code d’identification, il faut obligatoirement renseigner celui-ci sur le site dédié. Vous trouverez votre numéro ICA Bike ainsi que votre mot de passe sur le certificat de vélo délivré lors du marquage par United Cruiser. Vous pourrez y enregistrer votre vélo, et suivre toutes étapes de création de code utilisateur et d’identification du vélo. Vous pourrez à la suite de cette étape, rattacher votre fichier vélo.

Vous-même ainsi que les personnes ayant accès à la base de données peuvent retrouver toutes les données liées à votre vélo : une description complète (marque, modèle, couleur, type …) des données sur le vélo (numéro de série, numéro de série de la batterie si VAE…), le statut de votre vélo déclaré sur le compte, des données personnelles (numéro de téléphone, adresse mail). Vous pouvez par la suite rattacher plusieurs vélos marqués à votre compte, avec la création d’une nouvelle fiche vélo.

Tous les codes d’identifications des vélos marqués se retrouvent sur une seule et même base de données afin de retrouver plus facilement les propriétaires. Ces informations accessibles à l’échelle nationale permettent de multiplier les possibilités de retrouver un vélo volé. La base de données est également accessible librement via l’identification ; Cela permet notamment lors d’une vente entre particuliers, de vérifier que les vélos disposant d’un marquage ne soient pas issus de vol.

Lorsque vous vendez ou cédez votre vélo :

Vous souhaitez vendre ou donner votre vélo électrique ? vous devez faire la déclaration de cession ou de vente (comme pour une voiture) auprès de l’organisme qui a fourni le numéro d’identification. Il vous suffira alors de donner les informations concernant le nouveau propriétaire afin de mettre à jour le fichier d’identification du vélo.

Les différents statuts de votre vélo ?

  • En service : statut standard, suite à la délivrance du numéro d’identification
  • Vélo volé/perdu : lorsque vous avez déclaré un vol ou une perte
  • Vélo en vente : lorsque vous souhaitez céder ou mettre en vente votre vélo. Cela permet aux intéressés de pouvoir vérifier que votre vélo n’a pas été volé, et que vous souhaitez bel et bien le vendre.

Hors d’usage/détruit : si votre vélo est en déchetterie ou cédé à un organisme de recyclage. (dans ce cas, les données seront détruites de la base de données dans les 24h)

Pensez à mettre à jour vos coordonnées.

Vous devez penser à mettre à jour régulièrement vos données personnelles sur votre compte: numéro de téléphone, adresse mail, adresse postale… Pour permettre aux organismes compétents de vous joindre si votre vélo est retrouvé suite à un vol.

Mon vélo a été volé, que faire ?

Vous vous rendez compte que votre bicyclette a été volée ? Vous devez signaler le vol auprès de l’organisme de marquage.

Grâce au marquage vous avez beaucoup plus de chances de remettre la main sur votre vélo. Lorsque le vélo est retrouvé, ou ramené aux forces de l’ordre, les policiers ou gendarmes, grâce au code unique se trouvant sur votre vélo (et aux coordonnées laissées sur le site) vous contactent pour que vous puissiez venir chercher votre vélo. Lorsque vous retrouvez votre vélo, vous devez en informer l’opérateur d’identification afin de régulariser le statut du vélo.

L’utilisation d’un cadenas est tout de même nécessaire, voire irremplaçable !

L’outil d’identification est utilisé à des fin de prévention/dissuasion, mais ne remplace en aucun cas l’usage d’un cadenas pour sécuriser son vélo. Il faut donc utiliser systématiquement un antivol adapté en parallèle du marquage.

En bref…

Rien ne remplace un antivol, privilégiez les cadenas en U plutôt que les chaines. Peu importe le temps d’arrêt, prenez le temps d’accrocher le cadre et la roue avant de votre vélo à un point fixe. Pensez à faire marquer votre vélo, cette opération vous coutera moins d’une vingtaine d’euros et votre vélo sera référencé dans une base de données nationale à laquelle les forces de l’ordre ont accès. Cela augmente les chances de retrouver et donc de restituer un vélo volé, ce qui est presque impossible sans marquage. De plus, cette identification dissuade fortement les voleurs car avec ce code, ceux-ci ne pourront que difficilement revendre les vélos volés.

Conseils & Services

Menu